top of page
  • Orbitae Films

Popcorn & Frissons: notre sélection de films d'horreur 2023

Les nuits s'allongent, les feuilles rougissent, les nuages tapissent le ciel. C’est le moment parfait pour se blottir sous une couverture et regarder quelques histoires d’épouvantes. Mais pendant la saison des frissons, quels films d'horreur regarder?


Voici une petite sélection de films ou séries qu’on te recommande, certaines avec des histoires terrifiantes, d’autres surnaturelles, avec des créatures ou aux sombres mystères. C’est l’heure de faire du popcorn et éteindre les lumières pour voir nos recommandations 2023.


The FAll of the House of Usher - Mike Flanagan

Mike Flanagan, le réalisateur derrière des succès tels que The Haunting of Hill House ou encore Midnight Mass (notre coup de cœur!), revient cet octobre avec une adaptation de la célèbre œuvre d'Edgar Allan Poe, The Fall of The House of Usher. Comme à son habitude, Flanagan joue avec les codes de l’horreur et invite l’audience à se plonger dans la vraie terreur: l’être humain et, dans ce cas précis, ce qu’on est capable de faire pour de l’argent. On retrouve plusieurs visages connus du Flanaverse, avec comme toujours des performances exceptionnelles. Si vous aimez son style et attendez plus qu’un sursaut et quelques gouttes de sang, cette série est un must see.


No one will save you – Brian Duffield

Aimé par certains, détesté par d’autres, ce film a une fin qui ne laisse pas indifférent. No one will save you suit une jeune femme, Brynn, qui lutte pour survivre contre une attaque d’aliens. « Du déjà-vu », vous pensez certainement. Cela dit, le réalisateur surprend l’audience avec un film d’environ 1h30… sans dialogues ! Les trois ou 5 mots prononcés sont extrêmement choisis, et laissent la place à une narration 100% visuelle, qui fait la part belle à la performance de l’actrice Kaitlyn Dever. Si bien le film ne fait pas peur en soi, il a des scènes qui peuvent être troublantes et montre une race d’aliens tout à fait intéressante… et intéressée.


Talk to me - Danny and Michael Philippou

Le premier film des frères Philippou, connus surtout de par leur chaîne YouTube RackaRacka, est «en passe de devenir le meilleur film d'horreur de l'année», selon IMDB. Réalisé en Australie, le film a été sélectionné au Sundance, où il a été vu et acheté par A24. Passant des likes aux festivals de films, les frères ont su captiver avec une histoire de possession racontée de manière rafraîchissante et actuelle. Téléphones portables, trends et défis, tout y est. Avec une protagoniste qui rappelle Rue d’Euphoria, le thriller est aussi surprenant qu’effrayant par moments. A voir avant Halloween!


Evil dead rising - Lee Cronin

De nos jours, on ne peut échapper aux franchises. Evil Dead Rise en fait partie: c’est le cinquième opus de The Evil Dead. Le film raconte l'histoire de deux sœurs qui se retrouvent plongées dans un cauchemar, alors que l’une d’elle est possédée par un démon. Tout en gardant le charme et certains éléments clés des films d’origine (comme la tronçonneuse), cette nouvelle version se veut plus sérieuse, voire même plus troublante. Nous avons particulièrement aimé l’actrice qui donne vie à un personnage des plus perturbants, grâce à l’incroyable travail de l’équipe de make up. Le look du film aussi nous a plu: stylisé et à la photographie soignée.


Svaha: The Sixth Finger - Jang Jae-hyun

Si le cinéma d'horreur asiatique vous intrigue, Svaha: The Sixth Finger de Jang Jae-hyun est une perle à ne pas manquer. Au-delà des frissons traditionnels, ce film nous immerge dans les intrications de la religion, des cultes et des superstitions ancrées dans la culture coréenne. Le film met en lumière l’acteur principal de Squid Game, Lee Jung-jae, démontrant une fois de plus sa remarquable versatilité. Jae-hyun, avec son style visuel distinctif, réussit à entrelacer le surnaturel et le spirituel, offrant une réflexion sur la foi.


Malignant – James Wan

Même si cette année James Wan a présenté The Nun II cet octobre, nous avons choisi de plutôt mettre en lumière dans cette liste Malignant. Ce film, en dépit de ses retours mitigés et de sa performance modeste au box-office, se distingue par son audace. Wan nous offre une vision rafraîchissante de l'horreur, proposant un rythme, une histoire et un concept surprenant qui mérite d'être reconnu et discuté. Sa capacité à défier les attentes du genre montre une fois de plus son talent incontesté dans le domaine du cinéma d'horreur.


American Horror Story – Double Feature

La franchise American Horror Story ne cesse de surprendre et d'innover. Alors que la dernière saison, Delicate, est en cours, nous recommandons de voir Double Feature. Cette saison, divisée en deux parties distinctes, aborde un complot sur les aliens dès Rosweel et le pacte fait avec le gouvernement. En noir et blanc et avec une esthétique toujours aussi léchée, cette première partie explore un complot peu discuté. La deuxième partie traite sur les vampires, mais ce n’est qu’une excuse. La vraie terreur dans cette histoire est par rapport à la créativité et ce qu’on est prêts à faire pour être The Best.


Incantation - Kevin Ko

Dernier dans la liste, Incantation est un film de Chine qui navigue entre folklore et surnaturel. Dès le début du film, on se retrouve plongé dans un rituel auquel on ne sait pas si on veut participer ou pas, mais on n’a pas le choix. Dans le style de found footage, il raconte l'histoire d'une jeune femme qui retourne dans son village natal et découvre qu'un ancien sortilège pourrait être à l'origine de la série de malheurs qui frappe sa famille. Dans un ton mêlant l'angoisse et le mysticisme, ce film joue sur l'ambiguïté des apparences et la frontière fine entre la réalité et le mythe.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page